Parc des Buttes Chaumont

Cours Mireille, cours…(75019)

Le Parc des Buttes Chaumont est l’un des plus vastes parcs de Paris, 25 hectares tout en montées et en descentes : un enfer pour les joggers!

Je m’échauffe avant de me lancer : étirement, quelques moulinets des bras, je sautille un peu sur place, ça y est j’y vais en trottinant. J’accède au Parc par l’entrée Botzaris, c’est parti !
Je passe devant le Rosa Bonheur à la…bonne heure du Rosa car le restaurant est déserté et je profite pleinement de la beauté de ce pavillon du 19ème siècle. Je vire à droite en descente, juste avant l’emplacement où les adeptes du tai-chi-chuan et de Qi gong déroulent leur chorégraphie en silence. J’arrive sur le lac artificiel, quelques canards mais pour moi toujours pas de couac. Je continue sur la droite, côté mairie, pour gagner le pont suspendu, juste avant le Pavillon du Lac, au style colonial, sublime lui aussi. Ca commence à tirer dans les mollets. Le pont chaloupe un peu : 65 mètres à parcourir pour rejoindre l’Ile du belvédère. Avec toujours une petite appréhension. Le pont a rouvert récemment après avoir été fermé pendant deux ans pour raison de sécurité ! Petites foulées vers le promontoire rocheux surplombé d’une reproduction du temple de la Sibylle à Rome. De là-haut la vue sur le parc est juste dingue, et j’en profite vite fait avant de remonter vers le pavillon Puebla. On y mange italien chez Vincent, plutôt bien à ce qu’on m’a dit. Je visualise un plat de linguine pour éviter de craquer auquel se substitue bientôt l’image des stalactites de la grotte sur ma droite. C’était le reflet d’une nature idéale imaginée par Haussmann pour remplacer les ateliers d’équarissage et le dépotoir de vidanges qui occupaient ces lieux dans la première partie du 19ème siècle, projet qu’il soumit à l’approbation de Napoléon III. Je croise d’autres joggers casque sur la tête. Moi je préfère écouter les bruits du parc, et leur rythme plus bucolique. Et puis j’ai mes repères, le grondement sourd de la cascade, par exemple, qui me signale la proche fin du parcours est mon préféré. Ouf, ça y est, le finish !!!!!!!!!
Je termine par une séance de marche et d’étirement en descendant doucement vers le pont qui surplombe l’ancienne voie ferrée avant de sortir par la rue de Crimée.
Et moi ? Même pas mal ! Car vous l’avez compris ce n’est pas moi mais Mireille, ma voisine, qui va courir. A 70 ans passés, elle et son mari Joël pète la forme. Au point de courir le Marathon de Paris. Mais ceci est une autre histoire, et j’ai moi aussi des rêves à terminer, alors je retourne de ce « parc » me coucher!

PARC DES BUTTES CHAUMONT
Accès : 1 rue Botzaris 75019,
2-6b rue Manin, 55 rue de Crimée, 42 avenue Simon-Bolivar.
Lundi au dimanche de 7h à 22h.

Chaque vendredi, le parcours de la semaine dans votre boîte mail, inscrivez-vous :

Les commentaires sont fermés.